Le mot chinois de la semaine

屌丝 « diǎo sī » ( « Loser » )

Pour commencer cette rubrique, je me suis intéressé au néologisme chinois issu du web : Diaosi. Cette mot issu de l’Internet chinois a créé un véritable buzz sur la Toile , avec plus de 152 millions de posts à son actif sur le site de microblogging chinois Weibo.

屌 signifie « pénis » en chinois et 丝 « poils pubaires ». Vous l’avez compris, c’est loin d’être un terme romantique… En français, on peut le traduire par « loser », « perdant » ou encore un « raté ».

L’origine du mot

L’origine vient d’un footballeur qui, s’il n’a pas brillé sur le plan sportif, aura au moins réussi à faire créer un mot malgré lui dans le vocabulaire chinois.Au départ, ce sont des fans du footballeur chinois Li Yi qui se sont faits appelés sur différents forums 毅丝, des fans de Li. Des fans d’autres footballeurs chinois les ont alors surnommés 屌丝, des « losers » en référence aux bourdes et blessures dont a été victime Li Yi dans sa carrière de footballeur. ( Plus d’infos sur sa page Wikipédia).

L’expression s’est alors propagée sur la toile en 2012, devenant l’un des mots les plus cités et repris.

Le footballeur chinois, Li Yi, à l’origine du buzz internet Diaosi

La signification du mot

A vrai dire, le mot peut avoir des significations multiples et peut être employé dans plusieurs situations, un peu comme le terme « loser » ou « raté » en français.

Pour résumer, celui qui se voit attribuer du titre de 屌丝 vient plutôt d’un milieu modeste, a peu de motivation ou ne souhaite pas réussir professionnellement. Il ne recherche pas en particulier le succès matériel et se contente de ce qu’il a sans faire d’efforts. A la différence du terme anglophone ou français, les Chinois, et jeunes en particulier, emploient volontairement ce terme pour se moquer de leur existence.

Pour eux, un « diaosi » est une personne avec un salaire relativement faible, qui s’est inscrite dans une université de second rang [en Chine, les meilleurs universités appartiennent au « premier rang »], manque de confiance en soi, de compétences sociales ou professionnelles et qui, niveau amour, est plutôt malchanceux…

Le portrait typique d'un "diaosi"

Le portrait typique d’un « diaosi »

L’emploi du mot dans le contexte social et familial 

D’après le professeur de l’université Sun Yat Sen de Canton, Mr Zhu Chongke, la popularité du mot vient du fait qu’il a été popularisé par des gens ordinaires, normaux et auxquels s’associent une grande partie de la population. Selon lui, c’est surtout un moyen humoristique de se moquer de soi-même :

Se traiter de diaosi est un moyen pour les gens de se moquer d’eux-mêmes et de se libérer du stress, c’est pour cela qu’il [le terme diaosi] s’est répandu rapidement (« 通过给自己贴上‘屌丝’标签,人们找到了一个自嘲和减压的出口。因此这个词汇迅速传播 »)

De l’agence de presse Xinhua.

Pour le professeur associé en études des genres à l’université de Tsinghua ( Pékin), Mr Ke Qianting, c’est un moyen également d’exprimer son échec dans la recherche de l’amour due à une pression familiale importante:

 La pression du mariage intensifie les inquiétudes dans ce groupe. Beaucoup de ces jeunes hommes affirment être des « losers » car ils ne peuvent trouver une femme pour se marier.(« 婚姻的压力令这些年轻人更焦虑.很多这样的年轻人都因为找不到合适的结婚对象,而宣称加入‘屌丝一族 »)

D’après le portail d’informations Sohu.

L’emploi de ce terme est donc une expression d’auto-dérision mais révèle la pression de la famille et de la société chinoise dans l’importance de réussir et d’atteindre ses objectifs, et ce dans n’importe quel domaine ( professionnel, mariage, diplôme).

Simon

OEIL DE CHINE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s