Une application pour lire les cartes de visite virtuelles

A l’instar de son compétiteur Hengzhi  lui aussi basé à Shanghai, ( voir l’article sur les réseaux sociaux professionnels en Chine : Les réseaux sociaux professionnels en Chine : Hengzhi) , le réseau social professionnel Ushi, souvent lui aussi considéré comme le « LinkedIn chinois » a sorti en décembre 2012 une application qui permet de scanner et conserver les informations de la carte de visite.

Une carte de visite virtuelle moins encombrante que la carte papier

En Chine, et plus communément en Asie de l’Est, il est commun de présenter sa « business card » lorsqu’on rencontre un partenaire,un client ou un prospect..Bref, lorsqu’on fait affaire, ne pas avoir de carte de visite est presque une faute professionnelle à mon sens. Même les petits magasins sur rues ont leurs cartes de visites. Mieux, aux Fake Markets de Shanghai (que ce soit à la station de métro Shanghai Science Technology and Museum ou près de Nanjing Lu pour ceux qui sont déjà y allés faire un tour), les différents stands ont tous leur propre business card !

D’autant plus que la question de la « face' » est un concept très important dans les cultures coréennes  japonaises et chinoises et montrer du respect pour l’ autre , donc lui faire garder la face, implique de donner un présent,- en l’occurrence la business card-, avant le début de toute relation.

L’avantage de cette application permettra surtout à mon avis d’ éviter une accumulation de ces cartes de visites qu’ on a parfois du mal à retrouver , alors que désormais on on peut avoir accès à toutes ces infos directement sur smartphones.

Une concurrence féroce

D’autres startups chinoises se sont lancées sur ce marché concurrentiel : Yolu Card Reader ou encore Yinxiang Biji Renmai, applications disponibles sur l’Apple Store. L’avantage de l’ application ‘Ushi Mingpian 名片 » ( littéralement carte de viste Ushi) est qu’ elle dispose d’un allié de poids pour gagner des parts de marché : le réseau social professionnel Ushi, alors que les deux autres entreprises se sont concentrées exclusivement sur l’application.

Une application qui cible le même profil que le réseau social : des entrepreneurs et cadres diplômés…

 Avec plus d’un million d’utilisateurs sur son réseau social, Ushi reste encore derrière ses concurrents ( notamment Tianji le leader sur le marché des réseaux sociaux professionnels en Chine) . Ainsi avec cette nouvelle application, Ushi est bien décidé à accroître le nombre d’utilisateurs sur son réseau professionnel et vise des cadres et entrepreneurs à la recherche d’opportunités professionnelles et que l’application pourrait aider via la possibilité de rechercher d’autres profils de cartes de visite sur l’application disponible sur Iphone et Android.( voir image ci-dessous)

 Chinese professional social network Ushi launches name card and contacts app
Capture d’écran d’une page de l’application où il est possible de rechercher d’autres profils via la carte de visite

…mais avec des responsabilités plus importantes

Les débuts plutôt réussis de la société ont incité Ushi à courtiser une clientèle plus âgée. Avant le lancement de l’application, l’équipe a passé des mois en face-à-face avec les dirigeants chinois et des dirigeants d’entreprises pour les convaincre de devenir membres fondateurs. Le PDG et cofondateur de Ushi, Dominic Penaloza affirme que le réseau social est passé de 50.000 membres en cinq mois, à peu près la même vitesse que Facebook. Un an plus tard, il était à 300.000 membres et la société a décidé d’ouvrir l ‘inscription sur le site pour accélérer cette croissance déjà rapide.( Auparavant, il fallait recevoir une invitation pour pouvoir s’enregistrer sur le réseau social)

Dans sa courte histoire de deux ans et demi, Ushi a réussi à attirer une population très « haute en valeur ajoutée »  à son réseau professionnel. Si la moyenne d’âge est de 31 ans, un tiers des utilisateurs d’Ushi travaillent dans l’industrie de la technologie, des médias et  des télécommunications, tandis que 20 pour cent sont spécialisés dans des services professionnels ( cabinet d’avocat/conseil, institut de sondage,etc). Penaloza estime également qu’il y a 15.000 chasseurs de têtes, 25.000 professionnels des RH et environ 7.000 sociétés de capital risque sur le réseau.

Une application gratuite pour l’instant

Ushi dit qu’il n’a pas besoin de faire de l’argent directement à partir de la nouvelle application de lecture de carte. Penaloza compare son entreprise à celle de LinkedIn, en ce sens que leur source de revenus est assez robuste pour ne pas avoir été affectée par le passage au mobile et les flux de revenus inférieurs que les sociétés Internet non professionnelles ont été confrontées.

 «Cela nous donne plus de liberté pour faire une application smartphone solide et ne pas s’inquiéter dès maintenant  de la monétisation de ce service »

“It gives us more liberty to make a great smartphone app and not worry directly about monetizing the users of it.”

Source: Ushi.cn

Bien plus qu’un lecteur de cartes de visites : un véritable carnet d’adresses

Si à l’origine, l’application est un scanner de carte de visite,  il est d’après son co-fondateur , conçu également pour être un carnet d’adresses mis a jour automatiquement.

« Je pense que nous sommes dans la meilleure position sur le marché du carnet d’adresses d’auto-mise à jour et ainsi permettre encore plus de valeur pour les utilisateurs»

Source : Ushi.cn

 Chinese professional social network Ushi launches name card and contacts app
Exemple d’un carnet d’adresse d’un profil utilisateur : apparaît son numéro de téléphone fixe et portable, son adresse e-mail et sa carte de visite virtuelle.

Source :

Ushi.cn

Simon

OEIL DE CHINE

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s